Rechercher dans ce blog

Chargement...

jeudi 14 juillet 2016

"Le Grand Stade de Rugby de la FFR, un projet financé par le privé"… et la Caisse des Dépôts et Consignation !

14 juillet 2016

C'est l'été, dans l'euphorie de l'Euro profitons en !

Lorsque l'ancien élu local se sert de sa fonction de Premier Ministre pour déclarer d'intérêt national un ensemble faramineux d'investissements publics, dont le Grand Stade délirant de la FFR (sans modèle économique fiable),  et qui était annoncé comme devant être financé uniquement par des fonds privés !!!

 Où en est la FFR sur la question du plan de financement des 600 millions d’euros prévus ?
 Site FFR
http://grandstaderugby.fr/questions-reponses/ou-en-est-la-ffr-sur-la-question-du-plan-de-financement-des-600-millions-deuros-prevus/

FFR: Nouvelle étape pour le Grand Stade de rugby avec la signature du contrat constructeur
Rugbyrama Publié le 24/06/2016 à 18:38 Article de AFP

Manuel Valls, Premier Ministre, demande à la Caisse des Dépôts de travailler le dossier d'un stade  qu'il présente comme "novateur" (!!!) à 650 millions d'€ (hors infrastructures publiques annexes…), c'est le minimum...

Le premier contrat d’intérêt national (CIN)
Manuel Valls « Réussir ensemble le Grand Paris »

Le projet de Grand Stade de rugby connaît des avancées majeures
Batiweb,


Dans le même temps, le même Premier ministre signe le Décret n° 2016-892 du 30 juin 2016 relatif à la définition de seuils d'opérations exceptionnelles d'investissement prévus par l'article 107 de la loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République.

Ce décret demande de prendre en compte les coûts de fonctionnements sur le long terme pour les projets exceptionnels.

On croit rêver !


 Edouard Balladur avait signé le dossier du Stade De France entre les deux tours de la présidentielle de 1995, il avait été nécessaire de faire voter une loi pour rentrer dans un cadre légal…

Proposition de loi relative au contrat de concession du Stade de France à Saint-Denis

Loi n°96-1077 du 11 décembre 1996 relative au contrat de concession du Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), Article 1 Abrogé par Décision n°2010-100 QPC du 11 février 2011 - art. 1, v. init.




"Lorsque le BTP va, tout va !" surtout lorsque c'est avec l'argent public.

L'exemple des difficultés de gestion du Stade de France, propriété de l'Etat, ne sert à rien face au clientélisme… et à la préparation d'un retour à la gestion locale pour un Premier Ministre en fin de course…

23 juillet 2016
…mais un Premier Ministre qui donne des gages aux acteurs du BTP… pour mieux négocier pour l'Essonne… ?
Lyon-Turin un projet contesté qui va couter cher !





Pour compléter

Le Grand stade de rugby profitera-t-il vraiment aux Sénartais ? Malgré l'avis défavorable de la Cour des comptes, Manuel Valls a signé, le 24 juin, le contrat d'intérêt national, qui confirme l'attention de l'État sur la construction du stade.
 La république de Seine et Marne 04/07/2016 à 10:08 par Vanessa Relouzat

Pour son grand stade, Valls court contre la montre
Médiapart, 29 mars 2016 | Par Karl Laske


Pourquoi le Grand stade de rugby est uné hérésie.
Challenges, le 1 mars 2016 par Vincent Lamigeon

Les stades: des outils de production entretenus par les collectivités. 
Aménagement, Récréation, Sport & Tourisme, dossier évolutif depuis mars 2015.

lundi 6 juin 2016

Etude d'impact Paris 2024, le CDES prend des risques !


6 juin 2016

Si vous connaissez la différence entre les règles du conditionnel et celles du futur, vous pouvez comprendre raisonnablement ce qu'il y a dans ce document.

Si vous ne connaissez pas les règles élémentaires (comme l'école du même nom), allez lire Picsou magazine…
… ou postulez comme conseiller ministériel, vous pourrez alors faire des résumés simplistes.





Le CDES a le mérite de s'essayer à un exercice très difficile. Certes il n'est pas responsable des sur-interprétations des lecteurs, mais les réserves présentées dans le document devraient être beaucoup plus prises au sérieux.


5 août 2016

La merveilleuse réussite de Londres en question
The trouble with the Olympic Games
The Gardian, Matthew Engel, Friday 29 july 2016.


Impact des JO de Londres dans le Nord-Pas de Calais- Hauts de France
Que sont devenus les équipements de la "base arrière" des JO de 2012 dans le Nord-Pas de Calais ?
La Voix du Nord par Sébastien Leroy publié le 05 août 2016, mis à jour à 07h27.


The economic consequences of hosting the Olympics and the World Cup
 Friday july 24 2015
Andrew Zimbalist, Professor of economics at Smith Collège, Northampton, Massachusettes, United States,
Fred Dewq, Podcaster, blogger, Editor @ The Brookings Institution, Washington DC, United States.



Rappel

Pourquoi le coût des Jeux Olympiques est-il toujours sous-estimé ? La "malédiction du vainqueur de l'enchère"
Wladimir Andreff, Professeur d'économie, CES- Centre d'économie de la Sorbonne.
15 août 2016

Eléments historiques

Jeux Olympiques, histoire et politique: "le sport divise plus souvent qu'il unit !"

Le Figaro le 05 août 2016
Entretien de Pierre Arnaud, historien du sport par Alexis Feertchak.


22 août 2016
Retour sur des exemples clés de JO
Articles Slate.fr sur JO



jeudi 19 mai 2016

L'OCDE sort son pré-rapport sur l'Euro 2016.

19 Mai 2016

Un document intéressant où l'on voit poindre des réserves sur l'optimisme des retombées économiques y compris les non retombées des évènements précédents en France.

Il suffit juste de lire et de comprendre; en sachant faire la différence entre l'usage du conditionnel et du futur. Mais certains ont oublié les règles du français... ou ils le font exprès !!!



68ème session
Programme d'action et de coopération concernant le développement économique et la création d'emploisau niveau local (LEED)
19-20 mai 2016 Centre de Conférences OCDE, 2 rue André Pascal, 75016 Paris, France




Le coût de l'EURO est annoncé autour de 2 millards d'euros pour toujours 1,2 milliard de recettes estimées…
L'impact est toujours considéré comme positif (sic!).

Les stades sonte présentés comme des héritages sans prendre la mesure des coûts de fonctionnements qu'i faudra assumer, ni le montant des loyers dans le cadre des PPP. La question des modèles économiques permettant à ces infrastructures de ne pas être des gouffres financiers n'est pas abordée.

Nous sommes loin des documents publicitaires même si l'on peut nuancer la liste des actions annoncées par les villes alors qu'elles ne sont pas toutes réalisées et que certaines ont même été annulées (certains jobs dating).

Il ne s'agit pas de nier l'existence de réelles retombées économiques. Mais au delà du BTP qui a été le principal bénéficiaire de cette opératio, les coûts d'un tel évènement induisent sur le moyen et long termes des conséquences économiques beaucoup moins favorables. En particulier pour les communes qui, en étant les premières contributrices à travers les stades, vont devoir assumer des installations pour lesquelles (à l'exception du cas lyonnais) le modèle économique n'est pas du tout finalisé.






Etude scientifique ou publi-reportage ?



5 août 2016



La "merveilleuse réussite" de Londres en question.

The trouble with the Olympic Games
The Guardian Matthew Engel Friday 29 July 2016 16.01

mercredi 4 mai 2016

"Le miracle viendra par la grâce des enneigeurs" ou "Cachons nos erreurs sous la neige"



Le 4 mai 2016, la nouvelle politique montagne de la Région Rhone Alpes est lancée !

Un "nouveau" Plan Neige pour combattre le réchauffement climatique.



 Plan Neige Montagne: un lancement aux sons des canons !
 Le Dauphiné Libéré, 4 mai 2016


Alors qu'il faudrait travailler sur la transformation du business model en maîtrisant les leviers de l'activité touristique notamment l'hébergement, on ré-invente le fil à remonter la pente !

Prendre l'exemple autrichien pour justifier le développement de la neige de culture est une vision limitée et "légèrement" dogmatique. Il faut regarder l'ensemble du modèle et en particulier ce qui est le coeur de l'attractivité des stations autrichiennes: l'accueil et l'hébergement.

La neige n'est qu'un prétexte pour vendre une offre touristique beaucoup moins impactée par les lits froids…

En reproduisant un "Plan Neige" centré sur la neige de culture, on repart avec des idées des modèles passéistes qui ne prennent pas en compte le contexte actuel (relire Stiglitz)…

Certains aimeraient remonter le temps et revenir au temps glorieux du développement des stations. Il faut aujourd'hui repenser le modèle toujours basé sur la résidence d'agrément, mais c'est pas gagné.

Comme quoi l'histoire ne nous apprend rien !


L'orchestre joue avec entrain pendant que le bateau coule ! Au moins on a l'ambiance !

dimanche 3 avril 2016

Etude scientifique ou publi-reportage ?


3 avril 2016


A regarder l'étude du Centre de Droit et d'Economie du Sport de Limoges on peut se demander s'il s'agit réellement d'une étude scientifique ou d'un publi-reportage sur l'Euro 2016 ?

En effet, au delà des estimations (reconnues et présentées comme telles) et des limites apparaissant ça et là dans le document, comment interpréter les réserves de méthodologie présentées tout le long du document.

Il y aura des retombées car l'économie d'un tel projet en génère forcement mais celles présentées dans le document du CDES sont largement sur-évaluées. Cette "extrapolation" dixit les auteurs serait liée à la difficulté d'obtenir certaines informations. On quitte alors une réelle démarque scientifique pour
aller vers la communication.

Les conséquences économiques attendues chercheront dans le conjoncturel les raisons de ces résultats moins brillants qu'annoncés (risques d'attentats, consommation moindre,…peut être le mauvais temps …).
Mais c'est dans le structurel de ce type d'organisation qu'il faudra chercher les explications…
Si l'on souhaite en trouve véritablement  !



 Page 10 concernant les dépenses d'organisation:
"
Methodologie

Toutes ces dépenses ne peuvent être assimilées à de l’impact ; 


Les dépenses des collectivités territoriales pour l’accueil de l’événement n’ont pu être estimées faute d’information disponible
• Les dépenses des prestataires de l’UEFA correspondent à une estimation minimale. Des dépenses n’ont pas pu être estimées en raison d’incertitudes sur la conclusion de certains contrats ou sur les modalités de mise en place de programmes particuliers (activation de droits marketing) ; 
• L’Etat a participé à hauteur de 160 millions d’euros à la construction / rénovation des stades toutefois ces dernières ne peuvent être considérées comme des dépenses d’organisation. Les autres dépenses à la charge de l’Etat (sécurité publique notamment) n’ont pas pu être évaluées."


-> Des réserves pour nuancer d'éventuelles critiques … 



Page 11 "Impact économique total*"

"* Le calcul économique d’impact complet comprend un certain nombre d’étapes plus ou moins sophistiquées allant de l’évaluation des injections brutes totales jusqu’à des calculs de multiplicateurs spécifiques. 
Le calcul présenté ici appartient à l’une des dernières phases du calcul complet puisque sont proposées les injections brutes en provenance de l’étranger ce qui donne une évaluation réaliste mais plutôt inférieure à l’impact réel. 
Il resterait à calculer la valeur ajoutée et un multiplicateur macro économique."


-> La sophistication devient un élément scientifique de méthodologie, autant parler de langage indigène !



Page 12 

Fiscalité

"* Cette estimation est fondée sur un taux de TVA à 5,5% appliqué aux recettes billetterie (données UEFA) et sur un taux moyen de 15% appliqué aux dépenses spectateurs (stades et fan-zones) et aux dépenses organisation afin de tenir compte de la différence de taux entre les dépenses d’hébergement et de restauration. 
Seules les recettes dont l’origine provient des dépenses réalisées par des acteurs étrangers (spectateurs , organisation) ont été prises en compte, à l’exception de la billetterie. 
L’estimation de ces recettes est relativement prudente étant donné qu’elle ne prend pas en considération le surplus concernant certaines recettes fiscales et sociales."


-> La fiscalite des fonctions des bénévoles n'étant pas précisée, elle devrait compléter l'estimation !!!


Page 13

"Ressources humaines 
Valorisation des ressources humaines liées à l’organisation de l’événement"

"précisions méthodologiques"


Estimation minimale établie par extrapolation sur la base d’une information partiellement disponible en raison d’incertitudes quant au plan de charge de certains prestataires de l’UEFA
• Données établies sur la base des accréditations distribuées au cours d’organisations précédentes de l’UEFA EURO réactualisées par le biais d’entretiens avec des parties prenantes de l’organisation de l’édition 2016 ; 
• Nombre de personnes employées pour l’organisation de la compétition, travaillant un ou plusieurs jours sous différents statuts et hors volontaires ; 
• Aucune distinction quant à la nationalité, à la proportion de création d’emplois et à leur pérennisation dans le temps ne peut être réalisée à partir de cet indicateur ; 
• Non prise en compte des emplois générés par les activités d’animation coordonnées par les acteurs locaux ainsi que les opérations d’animations réalisées par les sponsors de l’évènement hors des enceintes."

Quid des Job-dating qui ont déjà été annulés dans certaines villes par manque d'offres ?

Où sont réellement les emplois au-delà de ceux annoncés par les organisateurs dans leur argumentaire pour vendre cette manifestation aux élus et aux contribuables ?



Page 16
Infrastructures sportives

"1033 M d'euros d'investissements privés"


Qui sont les philanthropes qui ont ainsi investi dans les stades ?

Soit le stade des Lumières de Lyon a couté beaucoup plus cher qu'annoncé… puisqu'il est le seul équipement présenté comme privé (et peut être considéré comme un véritable investissement) … bien qu'abusivement présenté comme financé intégralement par le privé (ou alors la privatisation de la Caisse des Dépôts et Consignations est passée inaperçue à mes yeux…).

soit le mode de présentation est complètement tronqué !

S'il s'agit de cumuler les sommes engagées par les entreprises de BTP qui financent les stades via les Partenariats Public-Privé et qui se rembourseront largement sur les loyers pendant 15 à 25 ans, cette présentation est plus que tendancieuse.
La rénovation et la construction des stades ne sont pas des investissements mais des coûts de fonctionnements à venir (exception pour le stade de Lyon qui est véritablement un investissement pour le Club).




En compilant des données aléatoires invérifiables, en nuançant par petites touches "méthodologiques" pour faire apparaitre des réserves, sommes-nous dans une étude d'impact ?


Alors est-ce une étude scientifique ou un public reportage de communication ?

Il fallait bien satisfaire le commanditaire de "l'étude"…

Et après on sera surpris que les élus s'engagent dans ce type d'évènement. Elus qui se retourneront vers leurs techniciens pour leur reprocher de ne pas avoir été alertés sur les coûts masqués.



La recherche scientifique ne peut pas vivre sans moyen, mais est-ce une raison pour vendre son image ?




Pour aller plus loin






Rappel
Les stades: des outils de production entretenus par les collectivités.





Juin 2016

A qui profite l'Euro 2016 ?

Alternatives Economiques n° 358 - juin 2016


8 juin 20016

A qui profite l'Euro ?
Le Monde

Vidéo intéressante même si les "investisseurs privés" des stades n'existent pas, excepté dans le cas du stade des Lumières de Lyon privé à 90 %.
Ce sont les acteurs du BTP dans le cadre des PPP qui feront payer les collectivités pendant 30 ans. La présentation reprend les éléments de l'étude du CDES qui sont partiales.



Comment le privé a gagné le match des nouveaux stades.
Altereco+plus par Alternatives économiques
VINCENT GRIMAULT ET JEAN SAINT-MARC
08/06/2016


mercredi 27 janvier 2016

L'orchestre joue avec entrain pendant que le bateau coule ! Au moins on a l'ambiance !



Fantasmes autour des clients longs courriers chinois et indiens

et le top du top la neige de culture pour sauver les stations… bientôt la couverture les pistes ?


La Dauphiné du 27 janvier 2016: entre fantasmes et enneigeurs... toujours les mêmes canons du ski ! 


La Montagne française reste égale à elle même comme le Titanic, le bateau prend l'eau mais l'orchestre joue avec entrain !


pendant que les suisses s'inquiètent…

Pendant que les suisses s'inquiètent, les français restent fidèles à leur désinvolture



Et en plus l'Europe pourrait financer les enneigeurs avec les fonds FEDER… après avoir financés des projets de diversification hors ski…

Tout va bien !!!

Les Alpes unies face aux défis communs

samedi 2 janvier 2016

Les Suisses s'inquiètent du manque de neige et du contexte touristique... et les français veulent des enneigeurs !!!


2 janvier 2016

Avec un début d'hiver sans neige, les questionnements réapparaissent.

En France, dans l'attente des prochaines chutes de neiges qui viendront recouvrir les interrogations ponctuelles, on n'évoque relativement peu le modèle de développement touristique de montagne.

 
 

La problématique la plus urgente concerne surtout les appartements existants. La disparition des lits hôteliers est lié à l'absence de frein des ventes à la découpe des anciens hôtels et d'une stratégie historique de financement de l'hébergement en montagne par la défiscalisation pour des hébergement d'environ 35/35m2 qui ne correspondent plus à la demande du marché.

 

Si l'action de la Caisse des Dépôts et Consignations est surtout liée au soutien de ses filiales gestionnaires de remontées mécaniques (stations de la Compagnie des Alpes), elle pose surtout la question de la Gouvernance des stations qui continuent de construire de nouveaux lits chaque année.

 

Aucune station ne fait 100% de remplissage de ses lits même en périodes vacances scolaires (nouvel an ou février). Il reste 30 à 40 % de lits inoccupés alors pourquoi accepter la construction de nouveaux lits qui déclassent d'autant les lits disponibles.

Cette fuite en avant est irresponsable mais reste liée à une logique de business de volume au détriment parfois de la qualité. Il y a actuellement trop de lits en montagne alors qu'il faudrait une meilleure qualité quelque soit le niveau de prestation. On confond encore trop souvent rénovation (les ORILS ont été un échec et ont englouti des sommes importantes) et réhabilitations qui sont aujourd'hui une nécessité. Le business model est à revoir… mais ce n'est pas encore l'heure car nous considérons nos concurrents étrangers avec mépris et suffisance: "Nous avons les plus beaux domaines skiables…" c'est peu être vrai, mais nous avons également des hébergements de moyens gammes indignes d'une grande destination touristique. Rénover ne suffira pas, il faut repenser le modèle de développement.

 

 

Comment diminuer les lits froids ?





25 janvier 2016

La réhabilitation de l'immobilier de loisir dans les stations de montagne 2016
publication d' Atout France et la Direction Générale aux Entreprises.

L'enjeu est d'importance même si un certain nombre d'opérateurs reste persuadé que l'avenir "réside" dans les Résidences de Tourisme (RT) qui sont financées sur le même modèle que celui des appartements.  Financement de particuliers  avec des clauses de mise en marché touristique sur 9 ou 18 ans…

50 ans après le Plan Neige ont reproduit les mêmes erreurs, comme quoi l'expérience ne sert pas toujours…





1 Mars 2016 

ARTE

Quelques questions sur le développement climatique.

mardi 24 novembre 2015

"Ubérisation" du sport

La revue Acteurs du Sport sort un numéro thématique sur l'innovation dans le sport.

Quelles évolutions à venir pour la construction et le développement des activités physiques, sportives et récréatives ?

Un sujet qu'Alain Loret aborde depuis plusieurs mois.

Acteurs du Sport et Ubérisation

samedi 7 novembre 2015

Supports de cours et de TD pour étudiants Management du Sport de Toulouse 2015/2016


L'ensemble des informations concernant les éléments abordés en cours et TD seront mis sur cette page tout au long de l'année.

J'ai laissé volontairement les archives des années précédentes notamment pour garder les liens avec les documents archivés.

J'ai modifié le blog et mis des liens avec d'autres blogs que vous devez visiter régulièrement. 

Remarques:

Votre plus grande difficulté réside dans le tri d'informations pertinentes. Construisez votre argumentaire et oxygénez vous les neurones.

Suite à la correction de nombreuses copies:

Pour beaucoup, vous avez du mal à vous détacher des éléments évoqués en cours. Les exemples et les anecdotes présentés ne sont pas des références à citer lors des examens ou dans les documents demandés, ils ne sont que des éclairages pour nourrir une réflexion théorique.
Car vous devez réfléchir et construire par vous même votre corpus réflexif.

Les ouvrages et les articles recommandés lors des cours et des Travaux Dirigés sont là pour lancer des pistes de réflexions et vous amener à en consulter d'autres. Les bibliographies étant évolutives, elles sont nécessairement partielles, à vous de compléter avec vos centres intérêts et grâce à vos recherches personnelles.



Signalez moi dans les dossiers les liens qui ne fonctionnent pas et n'hésitez pas à proposer de nouveaux liens.





Année universitaire 2015/2016

- Pour les étudiants de Licence 3 Management du Sport:


Bibliographie

Patrick Bayeux (2013), "Le Sport et les collectivités territoriales", Collection Que sais-je ?, Edition PUF.


TD1 Politiques sportives du 3 février 2016

lire "Demain on rase gratis" (sur ce blog) et en plus particulièrement le texte sur l'avis du Conseil Economique, Social et Environnemental Régional d'Ile de France.
regardez avec intérêt la composition des groupes de travail ... (T1, T2, T3, T4…)

Dossier JO Paris 2014
Dossier Paris 2024
JO Paris


TD2 Politiques sportives du 10 février 2016 
Article Les Echos Stade FFR
et texte "Compilation sur le projet de Stade de la FFR" sur ce site.
https://docs.google.com/file/d/0BwtGehgz4_xHZjJKOHBCQTY0N2M/edit

Voir les éléments complémentaires sur le site officiel du stade de la Fédération Française de Rugby
 http://grandstaderugby.fr/


TD3 Politiques sportives du 24 février 2016

Les grands stades et l'aménagement du territoire, deux études de cas 
Stéphane Merle, docteur en géographie, chercheur associé à ISTHME (Université de Saint-Etienne, UMR 5600 EVS)
Sylviane Tabarly, agrégée de géographie, ENS de Lyon / Dgesco
Publié le 28/11/2011

TD4 Politiques sportives du mercredi 9 mars 2016

Les stades: un outil de production entretenu par les collectivités

TD5 Politiques sportives du jeudi 10 mars

Le Projet Sportif Local de la ville de Villeurbanne 



TD 6 Politiques sportives du mercredi 23 mars 2016

La réforme territoriale et ses conséquences…

Le sport dans la Loi Notre : c’est l’Etat qui sort gagnant par Patrick Bayeux
25 % des communes vont baisser les subventions aux associations sportives selon l'ANDES



TD 7 Politiques sportives du jeudi 24 mars 2016

Conséquence des baisses de dotations de l'Etat: l'exemple de Thionville

La nouvelle politique sportive à Thionville






Contrôle Continu L3 UE Politiques Sportives Avril 2016
Sur ce blog depuis le 27 mars 2016 à 13h50.

A partir du document proposé et des éléments complémentaires que vous trouverez par vous même pour construire votre argumentaireprésentez votre contribution au débat.
J'attends de vous une analyse construite et argumentée.

Une nouvelle aréna à Paris


A rendre en version Word pour le jeudi 21 avril 2016 17h par mail adressé à eric.adamkiewicz@univ-tlse3.fr
Au delà de 17h aucun document ne sera enregistré.
Assurez vous bien de la réception de votre document.






Sujet Contrôle Continu décembre 2015
en ligne le 17 novembre 2015

Réglementation et Gestion Financière
SL5MASA3


L'UT4 M est un trail organisé dans la région de Grenoble.
Vous êtes un des organisateurs en charge de la responsabilité de l'évènement.
En vous servant des éléments abordés en cours et des informations trouvées sur le site d'informations http://ut4m.fr

Présentez les points principaux de la mise en oeuvre d'un point de vue réglementaire et organisationnel.


Il s'agit d'évaluer votre capacité à intégrer les éléments à prendre en compte dans l'organisation d'une manifestation.


Le document sera à rendre pour le 9 décembre à 16h sous forme de document Word ou PDF à l'adresse eric.adamkiewicz@univ-tlse3.fr

Au delà de 16h le 9 décembre aucun document ne sera enregistré et vous serez considérés comme défaillant.
Assurez vous bien de la réception de votre document.






- Pour les étudiants de Licence 3 EM, ES, APA Ouverture Management du Sport:



- Pour les étudiants en Master 1 Management du Sport

Ouvrages généralistes devant être lus et compris



Mintzberg Henri (2004), Grandeur et décadence de la planification stratégique Stratégies et management, Dunod, 456 p

Stiglitz Joseph (2010) Le triomphe de la cupidité, Ed. Les liens qui libèrent, 474 p.



Bibliographie de support du cours VP5

Augustin JP (1995), Sport, Géographie et Aménagement, Nathan, Paris.

Bessy O, Hillairet D (2002) Les espaces sportifs innovants, tome 1&2,PUS, Voiron

Lefebvre S., Roult R., Augustin J.P.(dir.) (2013), Les nouvelles territorialités du sport dans la ville, Québec : Presses de l’Université du Québec (Collection Géographie contemporaine), 236 pages





VP5 Aménagement et territoires

Syllabus VP5 2016




 TD1 VP5 mercredi 24 février 2016 8h-10h
Extrait d'un chapitre du livre Sport,  Géographie et Aménagement (2005) de Jean Pierre Augustin, Armand Colin, Collection Fac.

JP Augustin : l'approche territoriale du rugby

TD2 VP5 mercredi 24 février 2016 10h-12h
Les stations du surf sur la côte basque Falaix L., Favory M. (2002)
Surf et territoires


TD3 & TD4 VP5 jeudi 25 février 8h-12h
Le Diagnostic Territorial Approfondi: le cas de Toulouse
Dossier DTA


TD5 VP5 mercredi 9 mars 10h-12h
Les nouveaux espaces de pratiques sportives de montagne et de nature
Bourdeau P., Mao P. (2002).
https://drive.google.com/?tab=jo&authuser=0#folders/0BwtGehgz4_xHM2dIaTdRdUxLaDg



Attention pour les  M1 management du Sport 2016
Sujet de Contrôle Continu du VP5  sur ce blog depuis le 14 mars 2016 (14h40) et à rendre pour le
20 avril 2016 17h par mail en version Word adressé à eric.adamkiewicz@univ-tlse3.fr

Sujet:
"Les aménagements sportifs sont le résultat du croisement entre cultures locales et cultures sportives. Mais l'impact des phénomènes médiatiques influence également le choix des décideurs. 
En éclairant votre discours grâce à des exemples, vous présenterez en quoi les équipements sportifs destinés aux pratiques récréatives et sportives urbaines (définition actuelle) s'inscrivent dans cette démarche."

Supports de réflexion

Vous pouvez vous servir d'autres articles et éléments de réflexion pour répondre à la question.










Pour le Contrôle Continu de Méthodologie de projet personnel:

Présentez en quoi les éléments abordés en méthodologie vous permettent de préciser votre projet professionnel.

Le document sera à rendre pour le 24 décembre à 16h sous forme de document Word ou PDF à l'adresse eric.adamkiewicz@univ-tlse3.fr

Au delà de 16h le 24 décembre 2015 aucun document ne sera enregistré et vous serez considérés comme défaillant.
Assurez vous bien de la réception de votre document.





- Pour les étudiants de Master 2 Management du Sport:





























2014/2015

- Pour les étudiants de Licence 3 Management du Sport:

TD1 Politiques sportives
lire en particulier "Demain on rase gratis" et en plus particulièrement le texte sur l'avis du Conseil Economique, Social et Environnemental Régional d'Ile de France:

TD2 Politiques sportives
Article Les Echos Stade FFR
et texte "Compilation sur le projet de Stade de la FFR" sur ce site.
https://docs.google.com/file/d/0BwtGehgz4_xHZjJKOHBCQTY0N2M/edit

Voir les éléments complémentaires sur le site officiel du stade de la Fédération Française de Rugby
 http://grandstaderugby.fr/

TD3 Politiques sportives
le document
Candidature de Paris 2024…

regardez avec intérêt la liste des membres des groupes de travail… C'est instructif…!!!

TD4 Politiques sportives
Mercredi 11 mars 2015

Les grands stades et l'aménagement du territoire, deux études de cas 
Stéphane Merle, docteur en géographie, chercheur associé à ISTHME (Université de Saint-Etienne, UMR 5600 EVS)
Sylviane Tabarly, agrégée de géographie, ENS de Lyon / Dgesco
Publié le 28/11/2011

TD5 Politiques sportives
jeudi 12 mars 2015
Les stades: un outil de production entretenu par les collectivités

TD6 Politiques sportives
Mercredi 25 mars 2015
Le Projet Sportif Local de la ville de Villeurbanne 

TD7 Politiques sportives
Jeudi 26 mars 2015
Le sport dans la Loi Notre : c’est l’Etat qui sort gagnant par Patrick Bayeux
25 % des communes vont baisser les subventions aux associations sportives selon l'ANDES







- Pour les étudiants de Licence 3 EM, ES, APA Découverte Management du Sport:

Comment envisager un projet d'aménagement sportif ?
 Le projet de stade de la FFR: quels enjeux ?





- Pour les étudiants en Master 1 Management du Sport

VP5 Aménagement et territoires

 TD1 VP5 jeudi 12 février 2015 8h-10h
Extrait d'un chapitre du livre Sport,  Géographie et Aménagement (2005) de Jean Pierre Augustin, Armand Colin, Collection Fac.

https://drive.google.com/?tab=jo&authuser=0#folders/0BwtGehgz4_xHM2dIaTdRdUxLaDg

TD2 VP5 jeudi 12 février 2015 10h-12h
Les stations du surf sur la côte basque Falaix L., Favory M. (2002)
https://drive.google.com/?tab=jo&authuser=0#folders/0BwtGehgz4_xHM2dIaTdRdUxLaDg


TD3 VP5 Jeudi 26 février 8h-10h
Les nouveaux espaces de pratiques sportives de montagne et de nature
Bourdeau P., Mao P. (2002).
https://drive.google.com/?tab=jo&authuser=0#folders/0BwtGehgz4_xHM2dIaTdRdUxLaDg

TD4 VP5 Jeudi 26 février 10h-12h
L'Elan Béarnais, du local au global. Charlot V. (2003)


TD5 VP5 mercredi 11 mars 10h-12h

L’Euro 2016, révélateur des enjeux de l’aménagement des grands stades en France






Notes CC VP5




- Pour les étudiants de Master 2 Management du Sport:

lire plus particulièrement les articles sur le tourisme et les stations, ainsi que les documents en références.